03/07/2015

Les nouveaux profils d’acheteurs

2015-07-21.jpg

 

Le marché de l’immobilier a évolué positivement. Davantage de jeunes trentenaires s’engagent pour investir dans un logement.



Les primo-accédants, ceux qui achètent pour la première fois, sont les plus dynamique sur le marché immobilier. En 2007, ils étaient 47% contre 55% en 2010. Ces résultats s’expliquent grâce à l’apport financier du Prêt à Taux Zéro dans l’ancien. Une chute a été relevée en 2014 avec seulement 35% de transactions. Aujourd’hui, c’est différent, les primo-accédants sont plus aisés et plus âgés qu’en 2007. Néanmoins ils s’endettent davantage, et ce pour une plus petite surface.

 

Le profil type de ces nouveaux acheteurs a quelque peu changé. En effet, aujourd’hui ils ont en moyenne 34 ans, sont en couple et ont un enfant. Leur achat se porte plutôt sur des maisons en zone rurale. En 2007, leur profil était différent, l’âge moyen de l’acquéreur étant 32 ans. Ils étaient également plus aisés : 35 159€ de revenu annuel en 2007 contre 40 901 € en 2014. Leur apport était de 32 736 € en 2007 contre 40 510€ l’année dernière, ce qui montre une hausse de 24%.

 

Les ménages sont obligés d’emprunter, en moyenne ils empruntent 168 400€ sur une période de 19,5 ans contre 150 270 € sur 22,75 ans en 2007. Ils s’endettent plus mais sur une période moins longue.


D’ici la fin de l’année, les profils devraient évoluer tout comme le marché immobilier et permettre à d’autres profils de s’engager dans un investissement. Un autre point s’ajoute à l’évolution du marché immobilier : l’accessibilité aux logements anciens en appliquant le prêt à taux zéro. L’idée serait de remettre en état certains logements non habitables et repeupler  des zones rurales isolées.